Blog

décembre 14, 2017

ICASA 2017 : LA PRE-CONFÉRENCE DES POPULATIONS CLÉS A ABIDJAN LES 2 ET 3 DÉCEMBRE 2017

Les 2 et 3 Décembre 2017 à Abidjan, Côte d’ivoire, plus précisément à Ivotel Plateau, se sont tenues les assises de la pré-conférence des populations clés de l’ICASA (Conférence Internationale sur le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique) 2017. Avec pour thème principal « Sur la carte africaine : les jeunes des populations clés et le VIH », cette pré-conférence a réuni des centaines de participants dont les autorités étatiques de la Côte d’ivoire, représentants d’institutions régionales et internationales, les acteurs de médias, la société civile ainsi que les associations de jeunes et autres ONG d’ici et d’ailleurs dont Alternative Côte d’Ivoire. Notons que plusieurs séances plénières et autres travaux de groupes ont meublées ces deux journées. Aussi, signalons que le Directeur Exécutif d’Alternative CI, Monsieur Claver Touré a eu la primeur d’adresser le mot de bienvenue des réseaux locaux de Populations clés à la suite des allocution de bienvenue et d’ouverture des co-présidents de la pré-conférence que sont monsieur Menan Kouadio Roland et Mademoiselle N’deye Tille Traoré. La série des allocutions a pris fin par le discours d’ouverture officielle prononcé par l’honorable Commissaire Soyata Maiga, Présidente de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et de Peuples (CADHP) d’où nous retenons la prise en compte des besoins des populations clés du fait des travaux que la ladite commission a mené. Cette réunion qui pour la première s’est tenue en terre ivoirienne avait pour objectif général de faire prendre conscience et d’approfondir la compréhension des vulnérabilités particulières à l’infection sur le VIH des Jeunes Populations Clés (JPC) ; de faire le bilan et d’examiner de manière critique la mesure dans laquelle les gouvernements africains ont inclus les JPC dans les programmes de prévention du VIH ; de comprendre et de réfléchir sur les possibilités d’intervention pour aborder les attitudes et les connaissances des JPC en ce qui concerne les vulnérabilités au VIH , les services de prévention et de traitement pour eux et les moyens de gérer cela, en tenant compte des lois et cadres politiques existants. Pour conclure, cette rencontre a permis un brassage entre les différentes délégations et a donné lieux à plusieurs attentes formulées par les participants en vue des assises de ICASA 2017 qui devraient se tenir du 4 au 9 Décembre 2017.

 

La rédaction

Activités
About Stephane KAHI